• BAVARDAGE SUR L'ÂGE...

    AU FIL DE L'AGE

    L'âge est un attelage

    et un assemblage d'imagesAU FIL DE L'AGE

    et le témoignage

    de nos apprentissages,

    nos essayages,

    nos batifolages,

    nos chavirages,

    nos façonnages,

    nos affinages,AU FIL DE L'AGE

    et c'est avec courage

    et un bon triage,

    qu'avec notre paquetage 

    sans trop de dérapages,

    ni déroutages,

    ni trucages,

    mais pourvus de décrassages

    et de raccommodages

     

    nous parvenons au mûrissage,AU FIL DE L'AGE

    et finissons le voyage

    plus sage,

    avec notre blindage!

     

    Betty...

     


    1 commentaire
  • LA VIEILLE DAME SEULE...

     

    VIEILLE ET SEULE....VIEILLE ET SEULE....

     

     

    Elle se lève souvent à l'aurore,

    peinant pour mettre en train son corps,

      elle trempe dans le lait ses biscottes

    et avalant ses remèdes ,elle tremblote.

    Habituée aux heures longues,

    elle se démarre un monologue.

    A la fenêtre elle se penche,

    regardant à travers les branches,

    le spectacle coutumier des passantsVIEILLE ET SEULE....

    qui vont et viennent indifférents.

    Après avoir fait sa toilette 

    elle empoigne,son utile charrette ,

    où elle mettra ses aliments ,

    les mêmes ,chez  les mêmes marchands.

    Ses jambes douloureuses parfois,

    l'arrête sur le vieux  banc de bois VIEILLE ET SEULE....

    où elle retrouve pour papoter,

    des vieilles âmes esseulées,

    et tout en remontant les ans,

    avec eux elle passe du temps,

    redoutant  son repas solitaire,

    sans saveur et toujours austère,

    où bercée des  sons monotones,

    de sa vieille télé qui résonne,VIEILLE ET SEULE....

    elle piquera du nez sur l'assiette,

    fatiguée de  sa vie tristounette,

     mais consciente qu'en rouvrant les yeux,

    elle ne sera pas sous d'autres cieux.

    Betty....

     

     


    1 commentaire
  • AUPRES DE MON ARBRE...

     

     

    AUPRES DE MON ARBRE...

     

    Quand je broie du noir ,

    sous un arbre m'en vais m'asseoir,AUPRES DE MON ARBRE...

    alors tous les deux nous parlons,

    et en catimini ,nous communions.

    Je l'entends ,je l'écoute,

    et il me dit sa route.

    "Je suis  arbre,

    mais ne suis pas de marbre,

    mon bois chauffe,

    ma vie inspire les philosophesAUPRES DE MON ARBRE...

    j'embellis ma demeure ,la forêt ,

    nourris et protège sans compter.

    j'avoue être fier de ma cime,

    d'où j' accorde une vue sublime

    et fier aussi de mon creux ,

    où les amoureux y font voeux,

    J'abrite des intempéries ,

    les égarés ,les sans abris.

    j'ai souvent servi de cachette,

    aux enfants, et aux malhonnêtes.AUPRES DE MON ARBRE...

    Mes couleurs ont inspiré les peintres,

    mais aux morts j'ai servi de cintre,

    pour les esclaves et pour les suicidés ,

    je suis un lieu désenchanté.

    mon costume s'adapte aux saisons,

    certains y construisent leur maison.

    les vieux sont friands de mon ombre,

    assis,pensifs,loin des rues sombres.

    Quand le vent souffle sa rébellion ,AUPRES DE MON ARBRE...

    je lutte,je plie,parfois je romps.

    On me parle ,on m'admire ,on me prie,

    mais on me scie aussi,

    et lorsque Noel est fini,

    je suis jeté ,terni et dégarni."

    A l'écoute du récit de sa vie ,

    pas toujours calme et sans soucis,

    j'ai reconnu avec certitude

    avec les humains des similitudes.

     

    BETTY...AUPRES DE MON ARBRE...

     


    votre commentaire
  •  

    MECHANTE IRMA

    Toi l'ouragan ,

    toi le méchant,

    comme je te déteste Irma

    pour ta furie et ton fracas,

    mes oreilles souffrent encore du vent 

    mon petit corps est tout tremblant,

    MECHANTE IRMA

    MECHANTE IRMA MECHANTE IRMA

    et ma maison n'a plus de tête

    je n'ai plus de lit,plus de couette,

    je ne trouve pas Tobby ,mon chien,

    ni la tortue ni le lapin ,

    et dans le jardin inondé

    tous les arbres sont allongés.

    Pépé est hébété

    mémé se cache pour pleurer 

    maman parle de s'en aller,

     papa , lui,debout veut rester .

    Nous sommes dans le noir,

    il n'y a même plus à boire.MECHANTE IRMA

    Mon école est ensevelie

    mais où sont donc tous mes amis?

    Ma ville n'est que  désolation

    désastre ,enfer,dévastation,

    les autos flottent comme des bateaux ,

    tout est en morceaux.

    Je te hais Irma, je te hais

    pour tout le mal que tu nous fais,

    tu as détruit mon paradis,

    tu nous a tous meurtris à vie.

     

     

     

    Betty.....

     


    votre commentaire
  •  ADIEU SIMONE,

     

    J'aurais aimé être Simone,

    pas une friponne,MERCI  CHERE MADAME

    pas une nonne ,

    ni une ronchonne,MERCI  CHERE MADAME

    mais cette belle personne,

    qui jamais n'abandonne,

    dans cette faune gloutonne,

    où souvent il y a maldonne,

    mais où Simone  sait se  montrer tatillonne ,MERCI  CHERE MADAME

    elle qui actionne ses neurones

    en championne pour la défense 

    de ceux que pilonne ,

    et sanctionne ,

    une vie où une tonne 

    de" jours sans" s'additionnent

    dans leur hexagone!

    Betty...

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires