• MAIN DANS LA MAIN...

     

     

     

    HAUT LES MAINS!

     

    HAUT LES MAINS!HAUT LES MAINS!

    J'aime la main douce,caressante,

    la main aimante,

    je l'aime venue du coeur,HAUT LES MAINS!

    qui dans une autre chante en choeur.

    Je veux sentir la tendre ,qui guérit,

    celle de la survie.

    Je salue la généreuse ,qui aide,

    et soutient en précieux remède.

    J'adore celle qui façonne et crée,

    toujours bien inspirée.HAUT LES MAINS!

    Je la déteste ,leste,

    violente dans ses gestes.

    Je la hais baladeuse,

    tripoteuse et vicieuse,

    se croyant libre de disposer

    du corps de l'autre en HAUT LES MAINS!liberté.

    Je soutiens celle qui se dresse,

    comme un paravent en détresse,

    pour désigner celle qui capture

     à son gré torture,

    qui attrape, rattrape,HAUT LES MAINS!

    et méchamment frappe.

    Je joins celle qui en sursaut ,se lève haut

    pour dénoncer de l'intolérance l'assaut.

    Elle me dégoûte celle du  mari macho,

    profitant de ses biscoteaux.HAUT LES MAINS!

    Je repousse celle de l'assassin ,

    pleine de sang et de venin.

    Pour aller,j'ai la mienne sur une béquille,

    mais elle sait encore tenir un stylo bille,

    et n'hésite jamais à pointer du doigt,

    ce qui me choque ou m'emplit d'émoi.HAUT LES MAINS!

     

    Betty...

    HAUT LES MAINS!

     

     


    votre commentaire
  •  

     ON AVANCE,ON AVANCE...

     

     

    JAMAIS  NE CAPITULE...

     

    Je fonce,

    dans les ronces,ON AVANCE,ON AVANCE...

    je m'enfonce,

    me défonce,

    je me pique ,

    je panique,ON AVANCE,ON AVANCE...

    je subis,

    mais poursuis.

    J'ai du mal ,

    ça fait mal,

    je balaie,

    je déblaie,

    et j'avance ,ON AVANCE,ON AVANCE...

    comme en transe.

    Je me bats ,

    des coups bas,

    je recule,

    je bascule,ON AVANCE,ON AVANCE...

    je tombe,

    et retombe,

    me relève ,

    me surélève.

    Les épines,

    me laminent,

    elles m'agressent,

    et me blessent.

    Vie d'enfer , ON AVANCE,ON AVANCE...

    où galères,

    prolifèrent,

    mais locataire,

    de cette terre ,

    je persévère ,

    et m'éclaire des clairières ,

    et comme mes frères ,ON AVANCE,ON AVANCE...

    j'espère.....

     

    Betty...

     


    votre commentaire
  • LE TOURBILLON DE LA VIE...

     

     

     COURS ,RÊVE MAIS VIS...

     

    On court,

    jour après jour,

    envers et contre toutCOURS ,RÊVE MAIS VIS...

    Comme des fous.

    On va et vient,

    et on revient!

    On se pose,

    on se repose,

    on s'ennuie 

    et l'esprit fuit.COURS ,RÊVE MAIS VIS...

    On s'imagine

    une autre mine,

    un autre endroit

    sans désarroi,

    un nouveau soi

    empli de  joie.

    Une autre nature,

    dénuée de  murs,COURS ,RÊVE MAIS VIS...

    pas le moindre défi,

    de l'harmonie,

    et dans la diversité

      la pleine sérénité.

    Et puis,COURS ,RÊVE MAIS VIS... 

    le rêve est détruit,

    c'est le réveil,

    la vie appelle,

    on se remue,

    on continue,

    on suit le temps ,

    les contretemps,

    et on poursuit COURS ,RÊVE MAIS VIS...

    notre circuit,

    en privilégiant

    le présent!

     

    Betty....


    votre commentaire
  • VIVRE EST CE UNE PROUESSE?

     LE MONDE BLESSE...

     

     

     

     

     VIVRE EST CE UNE PROUESSE?

    Dis pourquoi tu stresses,

    en perte d'allégresse?

    La vie est-elle bougresse ?

    Ou peut être diablesse?

    Pourquoi tant de détresse?

    l'existence est elle une pièce

     pleine de rudesse?

    envolées ,de l'humanité, les richesses

    et de l'amour les promesses

    VIVRE EST CE UNE PROUESSE?

    Le bien être est il forteresse?

    Ne subit-on que les basseses

    de ceux qui n'ont de cesse

    qu'à infliger leur traîtresse,

    leur étroitesse,leur petitesse,

    et occultent la gentillesse,VIVRE EST CE UNE PROUESSE?

    prenant ce qui les intéresse?

    Est ce vraiment une prouesse,

    de se retrouver en liesse,

    dans ce monde qui oppresse,

    et qui comme une ogresse

    de nos faiblesses ,

    se fait ses graisses?

     Mais ne te fais pas vengeresse,

    grandis  en  sagesse,

    fais transparaître ta justesse,

    sois toi et progresse

    VIVRE EST CE UNE PROUESSE?

    de ton âme sois la seule maîtresse,

    gardant de ton esprit la largesse.

     

    Betty....

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Elle est terrible la vie Johnny,

    malgré l'envie d'avoir envieA PLEIN COEURA PLEIN COEUR

    souvent noir c'est noir.

    Il faut boire à la source et y croire,

    "Sang pour sang"

    on est pas tous hippie comme jésus christ,A PLEIN COEUR

    pas tous charpentier,ni Marie,

    mais comme un roc on voyage au pays des vivants

    alors l'aventure c'est l'aventure

    malgré les coups .

    Que ce soit avec Gabrielle,Laura,A PLEIN COEUR

    la jolie Sarah,Adeline ,

    Carole ou Diégo

    et malgré les larmes de Bélinda,

    il faut saisir sa chance,

    n'être jamais seul

    même si on est né dans la rue ,

    si on a connu le pénitencier

    et même si on n'est pas un héros

    l'amour on trouvera

    et on retiendra la nuit

    pour allumer le feu 

    et vivre pour le meilleur

    dans une douce violence ;

    J'en mets ma main au feu

    et j'y crois aussi dur que du bois ,

    si parfois ça fait mal ,

    l'amour fait chavirer les foules ;

    Entends tu tous ces hymnes à l'amour pour toi

    elle nous a plu ta gueule,

    c'est toute ta musique qu'on a aimé,

    tu as construit les souvenirs de nos tendres années

    et si certains avaient  les cheveux longs et les idées courtes

    nous n'étions pas une génération perdue

    nous avions juste la rockA PLEIN COEUR

     

    n' roll attitude ,

    je te promets

    on va te graver dans nos vies !

    Ecoute aujourd'hui cet air  qui nous possède

    "on a tous en nous quelque chose de Johnny".

    Betty....


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires